Vaccination Covid et effets indésirables: que faire ?

Avant l'injection, n'oubliez pas:

  1. d'inscrire, avant la vaccination, sur le document que le personnel vous remet pour signature appelé "consentement libre et éclairé", la phrase suivante: "En signant la présente, je ne décharge ni le personnel soignant, qui administre le vaccin, ni la structure de vaccination, ni les autorités cantonales ou fédérales, ni le fabricant, des éventuels effets indésirables que pourra engendrer ladite vaccination".

  2. de photographier, ou mieux encore, emporter une copie papier du document signé.

Si des effets indésirables apparaissent:

  1. Réactions bénignes et passagères (douleur au point d'injection, aimantation au point d'injection, frissons, douleurs musculaires et articulaires, gonflements, maux de tête, fatigue, fièvre, etc). Si ces événements sont temporaires, il est possible de :

  2. Consulter un médecin pour qu'il rédige un rapport (non obligatoire)

  3. Annoncer auprès de Swissmedic les effets indésirables suspectés en lien avec l'injection (art. 59 al. 4 LPTh): https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/medicaments-a-usage-humain/surveillance-du-marche/pharmacovigilance/patienten-innen.html

  4. Déposer plainte pénale pour lésions corporelles simples, par écrit au Ministère public du lieu de votre domicile, dans un délai de trois mois dès l'apparition des symptômes,

  5. tenir un journal de bord précis sur l'apparition des symptômes et leur évolution.

  6. Effets indésirables graves (entraînant notamment une hospitalisation, un handicap permanent ou sérieux, ou la mise en jeu du pronostic vital: parmi les effets indésirables graves on peut répertorier les thromboses, myocardites, péricardites, paralysies faciales, maladies auto-immunes, fausses couches, encéphalomyélites aigües, myélites, méningites, convulsions /crises, narcolepsies, catalepsies, anaphylaxies, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, syndrome de Guillain Barré, etc, et la mort) ou effets indésirables encore inconnus ou insuffisamment mentionnés dans l'information professionnelle du vaccin concerné, ou effets indésirables revêtant une importance clinique particulière:

  7. Consulter un médecin et lui demander de rédiger un rapport écrit décrivant de manière claire son anamnèse et ses observations,

  8. Demander une analyse sanguine, notamment D-Dimères,

  9. Annoncer auprès de Swissmedic les effets indésirables suspectés en lien avec l'injection (art. 59 al. 4 LPTh): https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/medicaments-a-usage-humain/surveillance-du-marche/pharmacovigilance/patienten-innen.html

  10. S'assurer que le médecin le fait, à son défaut le faire soi-même ou solliciter un-e avocat-e pour qu'il/elle procède à cette démarche,

  11. Déposer plainte pénale par écrit au Ministère public du lieu de votre domicile en annexant la copie du document prélevé lors de l'injection et le(s) rapport(s) du(des) médecin(s), y décrire les symptômes, leur durée, etc. (voir modèle plainte dans l'espace-membres),

  12. Consulter un-e avocat-e, si possible spécialiste en responsabilité civile.

Décès à la suite du vaccin

Dans ce cas, il est impératif de déposer plainte et refuser que le médecin faisant la levée du corps constate une mort naturelle. Aussi, il faut:

1. Déposer plainte pénale selon l'explication précédente.

2. Exiger une autopsie

3. Requérir lors de l'autopsie que les points suivants soient particulièrement examinés:

- Etat du coeur, foie et autres organes,

- Analyse sanguine, notamment des lymphocytes: D-Dimères,

- Recherche de toute maladie auto-immune, telle que la vasculite leucoclasmique de la peau, le syndrome de Sjörgen, maladie de Hashimoto...

4. Annoncer le cas auprès de Swissmedic: https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/medicaments-a-usage-humain/surveillance-du-marche/pharmacovigilance/patienten-innen.html


335 vues0 commentaire