J’ai fait un rêve …ou …plutôt un cauchemar.

Je me suis réveillée, ce matin 6 novembre 2031, dans la peau d’une autre …


Dehors il fait encore nuit noire, il reste 48 jours avant Noël …comme tous les jours je me rends à ma salle de sport. Au portique d’entrée je m’arrête pour laisser la caméra à reconnaissance faciale et à prise de température faire les vérifications d’usage. Et puis je badge mon QR code …il me reste 48 jours de crédit …jusqu’à Noël…


Depuis la crise du Covid en 2020, tous les bâtiments sont équipés de ces caméras et d’un système de prise de température. Désormais, nous sommes en sécurité, notre QR nous assure de la bonne santé de tous les citoyens.


L’OFSP prend soin de notre santé et nous recommande avec insistance la pratique régulière d’exercice physique, en plus des tests mensuels et des injections tous les 3 mois.


Des unités mobiles de soignants sillonnent toute la Suisse et nous avons pris l’habitude de les voir intervenir dans les écoles lorsqu’un enfant présente de la température à son entrée dans l’établissement, afin de rapidement l’isoler dans des sections de prise en charge infantile.


Ainsi les parents n’ont plus besoin de se préoccuper de la santé de leurs enfants.


Oui notre gouvernement se soucie vraiment de notre santé et de notre sécurité.


Par souci d’endiguer toute forme d’infection les enfants sont mis au monde uniquement par césarienne et les nourrissons sont gardés 15 jours en isolement avant leur première injection protectrice. L’allaitement maternel est exclu car les experts de la Task force ont déclaré qu’il était défavorable aux bébés.


Les médecins de famille ont été remplacés par des plateformes que nous pouvons contacter à tout heure du jour et de la nuit avec des questionnaires en ligne relativement aux symptômes que nous ressentons, sont analysés par des ordinateurs surpuissants qui sont capables en quelque minutes d’établir un diagnostic et une ordonnance.


Oui le gouvernement prend vraiment soin de nous !


Bien sûr, nos employeurs ont à cœur de relayer les efforts de nos autorités, en créant des programmes de protection et de sécurité. Oui, nous pouvons aller travailler en toute tranquillité, notre QR code nous donnant accès à notre place de travail.


Il reste 48 jours avant Noël, 48 jours de crédit …


Cet hiver comme tous les hivers depuis 2020, le port du masque est obligatoire en extérieur comme en intérieur car avec les virus hivernaux on ne sait jamais …même si l’efficacité des masques n’est pas démontrée …oui mais par précaution …on ne sait jamais …bon, c’est un peu navrant ces visages couverts mais les caméras sont si performantes qu’elles nous reconnaissent même avec le masque. Le gouvernement est tellement soucieux de notre santé….


Il reste 48 jours avant Noël …48 jours de crédit …


Dès le 15 novembre, on ne peut plus aller rendre visite à nos anciens dans les EMS, oui par précaution, les maisons de retraite sont fermées au public et les vieux restent dans leur chambre jusqu’ 15 mars. On est jamais trop prudents, il faut les protéger…


On ne sait pas si on les reverra au printemps …mais notre gouvernement sait ce qu’il fait pour notre sécurité…


Grace à notre QR code, on peut désormais aller au spectacle, faire du sport ,aller au restaurant, les étudiants peuvent étudier dans les amphithéâtres en respectant les gestes barrière et la distanciation sociale, même si il serait plus souhaitable qu’ils le fassent en visio-conférence pour éviter la contamination, on ne sait jamais…oui le gouvernement a tout prévu pour notre sécurité, même au volant de notre voiture , l’ordinateur de bord nécessite l’introduction du QR, et permet de punir les conducteurs indisciplinés …et directement les amender et prélever leur compte bancaire, car oui pour ouvrir un compte bancaire, il faut un QR code valable …oui le gouvernement prend vraiment bien soin de nous.


Il reste 48 jours avant Noël …48 jours de crédit …


Bien sûr au début il y a eu des récalcitrants au QR code, mais le gouvernement a su prendre des mesures pour notre sécurité à tous.


De bon gré, nos médias de qualité ont contribué à diffuser largement la vérité, la seule celle de nos autorités et de leurs experts payés par les Pharmas, qui elles aussi sont soucieuses de nous soigner !


Les récalcitrants ont été décrédibilisé heureusement ! Ces gens insensés, irresponsables, égoïstes et qui scandaient « liberté » ! Notre gouvernement a bien pris soin de nous et les a mis au ban de notre société pour notre sécurité.


Dans 48 jours ce sera Noël …il me reste 48 jours de crédit …


Depuis 10 ans nous vivons l’état d’urgence décrété en mars 2020 et prorogé pour 10 ans le 20 septembre de cette même année… Depuis 10 ans, nos vies ont basculé, nos familles se sont brisées, nos amitiés, nos couples …nos enfants souffrent de troubles mentaux, certains se sont suicidés, certains ont tout perdu pour rembourser les prêts qu’ils ont été contraints de contracter quand le gouvernement a décidé de tout fermer, mais c’est pour notre sécurité …le gouvernement sait ce qu’il fait …


Dans 48 jours, mon crédit sera échu, mon QR périmé, ma liberté sous condition retirée

.

Dans 48 jours ce sera Noël, dans 48 jours on devrait chanter sous le sapin sauf que c’est dangereux de chanter à cause des postillons qui pourraient nous infecter…alors on se réunit en visio conférence, c’est mieux comme ça …et on peut chanter chacun chez soi …c’est pour notre sécurité.


Pour notre sécurité ! Nous avons perdu tout contact avec les autres, pour notre sécurité nous nous sommes divisés, pour notre sécurité nous sommes devenus des êtres soumis, nous avons déserté nos vies, nous avons démissionné …


Il reste 48 jours avant Noël, il me reste 48 jours de crédit …alors dans 48 jours c’est décidé je prendrai le maquis …je reprends ma liberté, une liberté sans conditions ….

Cette liberté qu’on ne doit jamais demander mais prendre et exercer, cette liberté qu’on ne doit jamais monnayer car elle est sans prix.


Ce cauchemar c’est ce qui nous attend :

Nous sommes le 6 novembre 2021 et le cauchemar a déjà commencé depuis mars 2020 : pour notre sécurité nous n’aurons plus de liberté !


Comment avons-nous pu laisser cela arriver ? Nous n’avons pas été vigilants, nous avons succombé à l’odieux chantage au portemonnaie …pour notre sécurité …


« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux » a dit Benjamin Franklin.


Tout n’est pas encore perdu il nous reste le 28 novembre


Alors sauvons nos libertés. Le 28 novembre c’est toute notre nation qui doit se lever et dire un NON massif : Non à la discrimination, non au traçage, non au certificat Covid, non à la vaccination forcée et permanente.


Le 28 novembre Votons Non au durcissement dangereux de la loi Covid !


Michelle Cailler

1,656 vues4 commentaires